Carte blanche à Marie-Annick Béliveau
Musique : Ana Sokolović
Mise en scène: Frédérick Gravel
CRÉATEURS

Ana Sokolović, musique | Frédérick Gravel, mise en scène et direction artistique |  Jacques-Lee Pelletier, maquillages

INTERPRÈTES

Marie-Annick Béliveau, mezzo-soprano | Jean Derome, saxophone

PARTNENAIRES

Co-diffusion avec Le Vivier

PRÉSENTATIONS

27, 28, 30 septembre 2017, juin 2017, Amphithéâtre — Le Gesù, Montréal

Photos
À PROPOS DE L’ŒUVRE

Il est de ces soirées dont on ne sort pas entièrement indemnes, tant la portée du discours musical est forte.
– Claudine Jacques, L’Opéra (Canada), 15 novembre 2017

L’amour a toujours été et sera toujours une source d’inspiration inépuisable pour la créativité humaine. L’amour nous suit partout; l’amour est cause et conséquence. L’amour suscite les plus puissantes émotions humaines: l’amour a provoqué des guerres, mais aussi a aussi inspiré les plus beaux poèmes. Toutes les langues chantent l’amour de la même façon. Toutes les joies, les angoisses, les peines et les tendresses se ressemblent. Love Songs est une histoire intime sur l’amour en cinq mouvements «thématiques»: l’amour pur, l’amour tendre, l’amour enfantin, l’amour mature et l’amour en deuil. Les paroles sont interprétées dans cinq langues: l’anglais, le français, le serbe, l’irlandais et le latin. Il y a des interludes entre les mouvements, où la phrase «Je t’aime» est dite dans 100 langages différents. Si les mouvements sont lyriques, les interludes, eux, sont plus rythmiques, inspirés des couleurs de cette centaine de langues, que l’interprète chante en utilisant plusieurs techniques vocales non conventionnelles.

Ana Sokolović

VIDÉOS
ARTICLES LIÉS