Avec Pacamambo, Chants Libres continuait d’oser en présentant un opéra pour enfant qui évoque la mort. La rencontre entre la partition épurée de Zack Settel, le texte touchant de Wajdi Mouawad et la mise en scène subtile de Claude Poissant nous offre un moment de magie. Les créateurs reviennent sur la genèse de ce spectacle lumineux qui allait enchanter les enfants et les adultes.

 

CRÉATEURS
Zack Settel, musique | Wajdi Mouawad, livret | Claude Poissant, mise en scène | Guillaume Lord, scénographie | François Roupinian, éclairages | Jacques-Lee Pelletier, maquillages | Marie-Pierre Fleury, costumes | Pierre Lafontaine, coiffure

INTERPRÈTES
Éthel Guéret, soprano | Claudine Ledoux, mezzo-soprano | Bernard Levasseur, baryton | Patrick Mallette, baryton | Lysianne Tremblay, mezzo-soprano

Julien Grégoire, percussions | Guy Pelletier, flûtes

 

À PROPOS
Si Chants Libres m’était conté est un important ouvrage de mémoire et d’archives qui souhaite présenter les dix-sept nouveaux opéras créés par la compagnie de 1990 à 2022, sous la direction de Pauline Vaillancourt. Chaque capsule vidéo permettra de remonter à la genèse de ces créations, témoins de leur époque. À travers des entrevues et des extraits des productions originales, découvrez les défis et anecdotes qui ont ponctué chacune de ces œuvres!

ÉQUIPE DE RÉALISATION
Concept original : Manuel A. Codina, Pauline Vaillancourt
Production : Groupe Sighter | Pauline Vaillancourt, Coréalisation | Bruno Desrosiers, Coréalisation, direction photo, montage, mix sonore | Manuel A. Codina, Restauration d’archives | Tuong Vi Nguyen, Caméra, direction photo (Wajdi Mouawad – Paris) | Jacques-Lee Pelletier, Maquillages | Sandra Lefebvre, Productrice déléguée, prise de son