Road Opéra
Musique : Zack Settel
Livret : Yan Muckle
CRÉATEURS

Zack Settel, musique | Yan Muckle, livret Pauline Vaillancourt, conception et mise en scène | Jocelyne Alloucherie, scénographie | Nicolas Descoteaux, éclairages | Marianne Thériault, costumes | Jacques-Lee Pelletier, maquillages | Lina Cruz, chorégraphie | Jean Décarie and Catherine Parent, vidéo

INTERPRÈTES

Pauline Vaillancourt, soprano | Jessica Wise, soprano | François-Olivier Jean, ténor | John Giffen, baryton-basse | Steeve Vérayie, basse | Patrick Mallette, baryton-basse | Philippe Martel, baryton-basse | François Dubé, basse

In Extensio | Cristian Germán Gort, chef

PARTENAIRES

Collaboration avec Hexagram-UQAM | Centre de recherche en arts médiatiques, Le Vivier,  VYV et l’ensemble In Extensio.
Alexandra a bénéficié d’une résidence de création à l’Usine C.

PRÉSENTATIONS

15 mai 2012, Usine C, Montréal, création
16, 17, 18, 19 mai 2012, Usine C, Montréal

Photos
À PROPOS DE L’ŒUVRE

L’incroyable expédition au Tibet d’Alexandra David-Néel, la femme aux semelles de vent

Ce road opéra, chanté en français, s’inspire du destin hors du commun de cette exploratrice française qui a parcouru les plus hauts sommets du monde dans des conditions extrêmes.

Ayant vécu plus de cent ans (1868-1969) elle fut tour à tour, cantatrice, journaliste, féministe, bouddhiste, écrivain, exploratrice, philosophe. Elle osa partir à l’autre bout du monde à une époque où les femmes se sentaient peu douées pour l’exploit. Chez elle, l’aventure fut aussi multiple que ses dons. Aventure spirituelle lorsqu’elle fait le choix du bouddhisme et qu’elle reçoit les enseignements d’un Maître tibétain retiré dans l’Himalaya du Haut Sikkim. Aventure encore lorsqu’elle parcourt des routes difficiles dans des conditions parfois extrêmes, dont cette randonnée de plus de 3000 kilomètres dans le mystérieux Tibet. Elle est la première femme occidentale à pénétrer à Lhassa en 1924, après une incroyable incursion à l’intérieur du Tibet interdit, en compagnie de son fils adoptif Aphur Yongden.

L’épopée d’Alexandra offre une leçon de courage, de curiosité et de persévérance. Elle n’a jamais démenti sa devise: Marche où ton cœur te mène et selon le regard de tes yeux. Elle a voulu aller au bout de sa vérité, toujours plus loin, se dépassant sans cesse elle-même…

C’est cette randonnée clandestine et dangereuse qui est au cœur de notre opéra.

VIDEOS
ARTICLES LIÉS